Un lieu à découvrir : „Ținutul pădurenilor”

Un lieu à découvrir : „Ținutul pădurenilor”

RO 250px-Flag_of_Romania.svg

L’un des endroits les plus beaux à visiter en Roumanie, c’est „Ținutul Pădurenilor” (le Pays des Gens de la Forêt), situé dans le département Hunedoara, sur la vallée de la rivière Cerna, étant délimité au nord par la vallée de la rivière Mureș, au sud par „Țara Hațegului” (le Pays de Hațeg) et à l’ouest par les montagnes Poiana Ruscă. Il est considéré comme l’une des plus riches zones ethnographiques de la Roumanie. À l’époque, grâce au relief, la plupart formé de pics boisés, les principales occupations des „gens de la forêt” étaient l’exploitation du bois et la bergerie.

J’étais déjà passée par Hunedoara plusieurs fois: à l’occasion de quelques excursions à travers le temps, en visite chez des amis, plus les deux fois quand j’ai raté la sortie de l’autoroute, mais ma dernière visite, celle que j’ai faite à l’occasion de l’événement #ParHD, m’a semblé la plus intéressante d’entre toutes.

Après avoir visité le complexe avicole intégré Avis 3000 et après avoir pris un excellent goûter au café „dépendant de la culture” Jos pălăria (Chapeau bas) de Deva, on est allés à une superbe villa dans la zone d’agrément aménagée au bord du renommé Lac Cincis. Ce lac a été créé artificiellement par la construction du barrage Cincis, juste à côté de la ville de Hunedoara. Pour que cet aménagement hydrographique puisse être réalisé, cinq anciens villages ont été déplacés. En admirant la splendeur de l’étendue d’eau, qui semble changer d’apparence à chaque moment de la journée, je dirais que l’effort en valait vraiment la peine.

 

Pour ceux qui souhaitent des vacances inédites, parmi les objectifs touristiques de la région on compte : la Maison mémorielle Drăgan Muntean (soliste vocal de folklore roumain), le four de Govăjdia, l’Église des filles, la forêt de cornes ou la forêt de châtaigniers, la tour d’observation et la Cathédrale „Pădurenilor” de Ghelari ou les monastères Marga et Prislop. Certainement, une visite au Château Huniazilor (connu aussi sous le nom du Château des Corvins) et à Sarmizegetusa Regia vous donnera envie de contes et d’histoires, alors il vaut mieux visiter aussi la Cité de Deva. C’est un monument historique construit au XIIIème siècle sur la Colline de la Cité, à son époque étant l’une des cités les plus importantes en Transylvanie. Située sur une colline haute dans la ville de Deva, la cité dispose d’une télécabine qui est un objectif en soi. Le mieux c’est de monter en télécabine et de descendre à pied, car de cette manière on peut découvrir toutes les beautés du lieu, tout en gagnant du temps et de l’énergie. Une chose est certaine : la Cité de Deva offre l’un des plus beaux panoramas que j’ai jamais pu voir pendant un jour ensoleillé d’été.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les montagnes Poiana Ruscă, aux pieds desquelles s’étend ce pays, semblent à la première vue facilement accessibles aux routards et aux voyageurs. Ceux qui se sont aventurés dans leurs sentiers se sont convaincus que ce n’est pas vraiment comme ça. Ces montagnes ont plein de surprises. Pour que ces surprises soient agréables, on a besoin de préparation mentale et physique, mais le plus important c’est de respecter la nature, de nous réjouir de ce qu’elle nous offre, sans nous croire ses maîtres et surtout de ramasser les déchets avant de partir !

Il y a plein de choses à dire sur le département de Hunedoara, mais le mieux c’est de le découvrir sur place!

#ParHD est un événement organisé par Călin Bobora et Cosmin Bachnev, l’événement étant sponsorisé par AVIS3000. Des magasins qui ont soutenu l’action : PRO HD & AB, le café Jos Pălăria, le Restaurant Bistro ”Hai la Tinu” (Chez le Chef Tinu) et le journal Glasul Hunedoarei.