Accueil

Accueil

« Semons, en Roumanie, le plaisir de lire en français! » – un projet pour renforcer le français en Roumanie
Le partenariat entre ARPF et ADIFLOR a comme principal but le renforcement de la langue française en Roumanie et la création d’opportunités pour l’apprentissage du FLE, de sorte que le nombre de francophones augmente, de même que la qualité de leur compétence linguistique.
En discutant avec les bénéficiaires du projet au fil des ans, on a constaté que la plupart des établissements se confrontaient – et malheureusement il y en a beaucoup qui se confrontent encore – avec le manque de ressources pédagogiques pour enseigner le français.
ADIFLOR et ARPF ont fait des efforts importants pour offrir des matériels à un grand nombre d’établissements en Roumanie et ont appelé comme partenaire dans le projet l’Institut Français qui s’occupe principalement des lycées bilingues. Dans cette formule, à la fin des 5 éditions du projet, presque 300 écoles, lycées, bibliothèques et même quelques écoles maternelles de Roumanie ont reçu des dons de livres français de la part d’ADIFLOR.
Après une activité de plus de 30 ans de donations de livres imprimés dans des établissements du monde entier, ADIFLOR a réorienté son activité vers le livre numérique, en créant la Bibliothèque électronique LFA (Liseuse Francophone d’ADIFLOR) qui contient une sélection de livres organisés sur 4 niveaux de compétences langagières prévus dans le Cadre européen commun de référence pour les langues (A1, A2, B1 et B2) et qui s’adresse aux élèves de l’enseignement préuniversitaire de Roumanie.

Les établissements bénéficiaires sont équipés d’un set de 15 liseuses Kindle qui, en plus des lectures sélectionnées par ADIFLOR, sont prévues d’un espace pour le professeur, où celui-ci peut ajouter des fiches pédagogiques et des matériels crées par lui même afin d’être utilisés en classe.

Les bénéfices de cette nouvelle approche de la lecture, moderne et innovante, sont bien évidents: les activités sont plus attrayantes pour les apprenants, on peut en même temps travailler la compréhension orale car les livres sont accompagnés de leur version audio et on réduit les matériels photocopiés, ce qui contribue à la protection de l’environnement.

Publicités